Route des Alpujarras (Grenade > Capileira)

Ce que j'apprécie le plus souvent, c'est la route (comme on dit : le voyage c'est aussi ou avant tout le trajet !).
Et justement la route entre Grenade et les Alpujarras m'a vraiment plu. Bon ce n'est pas la seule photo prise par ma belle soeur dans la voiture qui vous illuminera mais franchement vous ne trouvez pas ça génial les changements de décors et d'ambiance entre la ville, les plaines, les montagnes, les routes sinueuses puis l'arrivée à destination ? Qui plus est, lorsque sa destination est un village où la route s'arrête pour laisser place à la randonnée !

Bref : une route à programmer pour un prochain voyage ? Grenade > Capileira ! Garantie 100% agréable !

*******

"Partir, prendre la route, c'est vivre à fond. C'est se fondre dans le paysage. C'est traverser les apparences et s'habituer aux différences" (Jacques Lanzmann)

Capileira

Capilera est l'un des trois villages blancs bien connus des Alpujarras avec Bubion et Pampaneira.
Ces villages se succèdent et Capileira est le dernier des villages, situé sur la partie haute de la vallée du Poqueira.
Il est réputé pour ses espaces naturels exceptionnels, ses vues et son "ravin de poqueira".

L'intérêt, c'est de s'arrêter au bout de la route. Puis de partir en randonnée. Il y a plusieurs itinéraires et chemins possibles. "Les Eras de Aldeire" est un refuge situé à 2 500 mètres que l'on peut l'atteindre en partant de Capileira.

Nous sommes partis un peu au hasard, sur les hauteurs du village, à travers l'une de ces routes. C'était original car nous sommes tombés sur un terrain de sport dans un endroit insoupçonné, nous avons pu voir le village sur les hauteurs, et nous nous sommes ensuite enfoncés dans un nuage ! On n'y voyait plus rien, et malheureusement nous avons du faire demi-tour car cela devenait vraiment impossible et impraticable ! Nous n'avons donc pas pu atteindre le point de vue espéré. Mais si je reviens un jour dans les Alpujarras, je retournerais à cet endroit précis, par beau temps, pour continuer cette randonnée, et en prévoir d'autres sur plusieurs jours.

Travélez

Nous avons tenté de fuir les nuages et de partir sur l'autre versant, à Trevelez, le village le plus haut d'Espagne (1 476m).
Bon c'était peine perdue, car sur les hauteurs et par temps maussade, impossible d'esquiver un nuage ;)
Tant pis, la randonnée ça sera pour une autre fois !

Cela dit, ce qui est bon à savoir, c'est qu'à Trevelez, on peut également démarrer de belles randonnées dans la vallée ou vers les sommets (possibilité d'aller jusqu'au "puerto de Travelez").

Le village n'est pas spécialement joli je trouve. La curiosité nous a amené jusque là mais nous ne sommes pas restés longtemps. Surtout que c'était désert ! Il n'y avait personne dans les rues !

Par contre petite anecdote, Travelez est très réputé pour son jambon Serrano. Il y a même un monument et une cathédrale du jambon !
Si vous êtes amateurs... régalez vous ! ;-)

Lanjarón

Nous sommes redescendus dans la vallée et avons visité le village de Lanjarón. Celui-ci est très agréable, certaines ruelles sont très jolies comme vous pouvez le voir sur les photos. Le village est réputé pour sa station thermale et la qualité de ses eaux médicinales. On y trouve aussi les vestiges d'un château arabe.

Avant de repartir, nous faisons une petite pause culinaire dans un restaurant plutôt mignon et accueillant. Goûter les spécialités du coin était un passage obligé. Là il s'agissait d'un repas à base de pain, de charcuterie et de grenades (c'était quand même un peu bizarre) !

******
Voilà nous devons désormais reprendre la route pour rejoindre Valence ! Au passage, nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil (mais je n'ai pas de photos c'est seulement dans ma tête !)
Adios les Alpujarras... J'espère te revoir un jour !
L'Andalousie est vraiment magique et il y a tant à découvrir ! Alors pour conclure : allez-y !

"L'impulsion du voyage est l'un des plus encourageants symptômes de la vie "(Agnès Repplier) *-*