Cité des Arts et des Sciences

La Cité des Arts et des Sciences, complexe culturel valencien inauguré en 1998, a été surnommée entre nous "Independance day". Cette cité est somptueuse. Elle a été dessinée par les deux architectes Santiago Calatrava et Félix Candela.

Plusieurs éléments font partie de cette cité :
- Tout d'abord, il y a l'Hemisféric (le bâtiment en forme d'oeil). C'est le planétarium et le premier élément à avoir été inauguré.
- Ensuite on retrouve le Musée des Sciences Prince Philippe (le bâtiment en forme de squelette de dinosaure).
- L'Umbracle est un jardin botanique couvert d'arcs flottants
- L'Oceanogràfic est un aquarium en forme de nénuphar (on en parlera ensuite j'ai été le visiter)
- Le Palais des Arts Reina Sofía est un bâtiment en forme de bateau, dédié aux arts et à la musique.
- Enfin, l'Ágora est une place couverte qui accueille notamment des tournois de tennis (open de tennis).

Cet ensemble architectural futuriste est, je pense, une vraie réussite, c'est le petit joyau valencien. Par contre, si vous souhaitez visiter tous les bâtiments ça revient très cher et tous ne sont pas forcément intéressants (à ce que disent les espagnols). L'intérêt du site est donc avant tout visuel, notamment au moment du couché du soleil, la lumière et les reflets sur l'eau et sur les différents bâtiments sont magnifiques.
N'hésitez pas à aller flâner le long de la Turia et de la Cité. Il y a aussi au passage un bar à l'intérieur d'une serre qui ouvre le soir.

Bref, j'arrête de parler, je vous laisse accrocher vos ceintures, démarrer les propulseurs et admirer les photos ! Alors, qu'en pensez-vous ? Moi ça m'a vraiment plu !

La Lonja de seda

En dehors de la Cité des sciences, certains autres bâtiments publics valenciens ont également une architecture et un intérieur très intéressants.
C'est le cas de "la lonja", le bâtiment de la bourse de commerce, de style gothique, face au marché central. Elle a d'ailleurs été déclarée patrimoine de l'Humanité par l'Unesco en 1996. L'entrée est le plus souvent gratuite, allez faire un tour car l'intérieur vaut le coup d'oeil, notamment la salle aux colonnes.

Le marché central

Au cœur du centre-ville et de la zone piétonne se trouve le marché central (face à la Lonja). La façade est très belle, dans le style architectural du modernisme catalan.
L'intérieur l'est tout aussi. Il est très agréable d'aller y faire ses courses. C'est le plus grand marché de Valence, donc forcément on y trouve de tout, surtout des jambons séchés accrochés, la spécialité du coin, et du poisson (mais j'y suis pas rentrée ça sentait trop le poisson) ;)

Cathédrale de Santa Maria

Je n'ai pas visité de l'intérieur la cathédrale, j'ai seulement pu voir l'extérieur, mais apparemment ça vaut le coup d'aller s'aventurer à l'intérieur. C'est d'ailleurs un monument très visité dans la vieille ville de Valence car les styles architecturaux se croisent entre périodes gothiques, baroques et romaines.
Pour la minute "l'histoire d'Espagne pour les nuls", la cathédrale a été construite sur une ancienne mosquée à partir de 1262, et a subit de nombreuses modifications jusqu'au 18e siècle (Merci Wikipédia).

Fleuve de Turiá, Pont del Regne, Gulliver

L'ancien fleuve de Turiá, reconverti en espaces verts, est une belle réussite (le fleuve a en fait été détourné suite à plusieurs grandes inondations en 1957). Ce jardin public de 110 hectares fait un arc de cercle au cœur de la ville et permet ainsi de se repérer facilement (ce qui est pratique quand on a un sens de l'orientation proche de zéro ;)). De nombreux sportifs viennent courir, faire du vélo, du skate...

Il existe aussi un parc pour enfant "le parc Gulliver" qui porte bien son nom : au centre trône une sculpture géante de Gulliver. On peut monter dessus, se promener, et même faire du toboggan (bien sur que j'y suis allée ;)).

Beaucoup de ponts traverse l'ancien fleuve. Un des ponts les plus connus est surnommé "le pont des gargouilles", c'est LE point de repère de la ville. On m'avait mise au défi d'observer les cou*** des gargouilles alors j'ai pris une photo rien que pour vous ! (oui c'était ma photo intelligente du séjour).

Jardines del Real

A mi-chemin sur le parcours de la Turia, vous pouvez aller dans les jardins du roi situés juste derrière le musée d'art moderne. Cet espace vert est gratuit est très agréable. Il y a peu de monde (essentiellement des familles), il est spacieux et idéal pour pouvoir se poser sur un banc, bouquiner, ou juste faire une halte. Ce n'est pas un jardin avec des choses remarquables, mais il est relaxant. On y trouve tout de même un arbre très grand au milieu de nul part ainsi qu'un arbre cactus (je n'en avais jamais vu ;))

L'Oceanogràfic

L'Oceanogràfic, en forme de nénuphar, est considéré comme le plus grand aquarium d'Europe (mais c'est étrange je pensais que c'était l'Océanorium de Lisbonne...). Il est situé à l'extrémité de la Cité des sciences.
Il est vrai, le site est vaste, environ 100 000 m2 et 500 espèces animales réparties en 8 écosystèmes présentés de manière ludique.

L'entrée est assez onéreuse, comme pour tout à Valence (j'y ai été pour me faire un petit plaisir j'avoue, je crois que c'est pratiquement 30euros l'entrée).

Comparativement à celui de Lisbonne, l'océanografic de Valence n'est pas du même acabit (enfin je trouve). Surtout vu le prix. J'avoue avoir préféré celui de Lisbonne pour sa qualité et la diversité des milieux marins. Cela dit il est bien fait et il y a un avantage, surtout pour les enfants : le tunnel des requins ! (Sensation "les dents de la mer" bonjour)

Playa del sol !

La ville est située au bord de la mer, ce qui n'est pas négligeable niveau qualité de vie. Ben oui, qui n'a pas rêvé de pouvoir passer ses dimanches tranquillement posé sur le sable avec un petit bouquin ou une petite téquila...? ;)

Côté pratique, on peut se rendre à la plage via un des nombreux vélos libre service (cela dit, il faut repointer toutes les demi-heure, même en étant abonné, ce qui peut vite devenir pénible!).
La plage est propre et tient toutes ses promesses de détente.
J'ai eu la chance de voir un ENOOOOORME château de sable qui a remballé mes ridicules constructions d'enfance XD

Le quartier à l'Est de la Turia

On nous avait prévenu : ça ne sert à rien d'aller là-bas, ce quartier n'a rien d'intéressant, il est moche et délaissé par les pouvoirs publics.
En effet, la route qui mène vers la plage est vraiment triste. Il s'avère que la municipalité de Valence a "laissé tombé" ce quartier du fait d'une vive protestation des habitants au moment d'un projet de changement (mise en valeur pour le tourisme etc.)

Les habitants souhaitent que leur quartier populaire reste tel quel. Bon, du coup c'est vrai, il reste tel quel ! Certaines façades sont très décrépies, mais l'ambiance semble bonne, j'ai eu une bonne surprise j'avouerais ! Ensuite, avec ma meilleure amie, on s'est complétement perdue dans les rues et on a fini du côté de l'université et des champs ! On n'a pas compris ce qui nous arrivait mais c'était bien drôle ;) !

Le quartier Russafa : marché, gare, fiesta y paella

Le quartier Russafa où nous logions est un quartier populaire et animé, avec en son cœur un grand marché très abordable et ouvert tous les jours.

Côté ambiance, ce n'est pas un cliché, les espagnols sont vraiment communicatifs (mise à part entre 14h et 17h, heure de la sieste où la ville s'endort totalement, tous les magasins sont alors fermés, même l'hiver). Par contre, à l'heure de l'apéro, les rues s'éveillent, et tout se passe alors "hors les murs". Espagnols et touristes s'installent sur les bancs ou les terrasses des cafés afin de déguster des "canas" (petite bière accompagnée d'une tapa pour 1euro) tout en parlant FOOOOOOORT (si si senor, si tu aimes el silencio, rends toi plutôt dans les pays nordiques ;)).

Pendant mon séjour, nous avons pu déguster une paella traditionnelle (chez des amis espagnols de mon frère et Julie). Elle est servie / vendue directement dans la poêle géante XD.
Par contre il faut savoir que de manière générale, les espagnols mangent gras, l'huile d'olive (vendu uniquement en bidon XD) coule à flot. C'est assez déroutant, bien que la paella traditionnelle soit vraiment bonne (au passage, elle ne comporte pas de fruits de mer mais de la viande). Sinon, le reste de la gastronomie ne m'a pas emballée plus que ça. Peut être est-ce le côté sain enfouit en moi qui parle (comment ça je ne suis pas crédible !!!) Cela dit, nous avons été dans un restaurant mexicain très agréable et accessible avec des cocktails à.... 2euros ! (merci l'Espagne, tu n'auras pas épargné mon taux d'alcoolémie ;))

Ah au fait, dernière chose à savoir sur Valence, concernant la langue. Le valencien est différent du castillan. On y perd donc vite ses quelques notions d'Espagnol...
A bon entendeur : Adios amigos ! Muchas gracias para la lectura ... La suita al proximo épisodo (oui... la prochaine fois je n'écrirais plus mes chapitres passés minuit... promis)