Le Plateau Mont-Royal

C’est sans doute le quartier le plus connu à Montréal, celui où respire la culture franchie (et les français expatriés !). Le quartier est grand, vraiment mignon, avec ses escaliers en colimaçon. C’est dans ce quartier que j’ai logé durant deux semaines. On prend plaisir à magasiner sur le boulevard Mont Royal ou à se promener au parc Lafontaine. En remontant la rue Rachel (que j’affectionne particulièrement) on arrive au célèbre Parc du Mont Royal, qui domine la ville de sa croix lumineuse. S’y promener en solo, en famille ou entre amis, apporte quiétude et bien-être. Ce calme est vraiment apaisant (bien que la ville ne soit pas vraiment bruyante). Pour y vivre, il faut savoir que les loyers sont chers (notamment à la vente, c’est hors de prix). De plus, les sols sont argileux, et les maisons penchent ! Des travaux de remise en état des fondations doivent souvent être effectués (j'ai pu visiter avec mes amis un rez-de-chaussée tout penché qui était en vente, c'était quelque chose ;-))

Le Mile-End

Bienvenue dans mon quartier chouchou, le multiculturel Mile-end ! Un peu plus au nord-ouest du plateau, il suffit de remonter le boulevard St Laurent pour y accéder. Les loyers y sont plus raisonnables, bien que la boboïsation se fasse sentir. C’est le quartier juif et le quartier des artistes. On rencontre également des grecs, des portugais et des latino-américains. J’ai pris beaucoup de plaisir à déambuler à travers ces rues. Il y a beaucoup de friperies, antiquaires, restaurants, cafés ou fruiteries. Le quartier est plutôt anglophone et il est surtout connu pour sa fabrique de bagels : le St-Viateur. Un délice ! Si je m'installe à Montréal, j’aimerais être quelque part par là, dans l'idéal ;-)

Le Vieux-Port

Véritable témoignage du passé industriel de la ville, je trouve que le Vieux-Port n’est pas joli mais que son histoire est intéressante. Sa promenade est sympathique (2,5 kms le long des rives) et l’animation est vive. On sent la reconversion culturelle pointer son nez. Les anciens bâtiments du quai King Edwards ont été réhabilités pour accueillir le Centre des Sciences de Montréal et un cinéma. Il existe toujours sur le port le silo n°5 (les 4 autres ont été rasés). C’est un gigantesque bâtiment à l’abandon, qui témoigne de l’époque où Montréal était le complexe céréalier le plus grand du monde. On se demande vraiment ce qu’ils vont en faire un jour… (pour l'instant, ben, c'est un peu vilain !)

Le Vieux-Montréal

C'est le petit quartier situé face au port. Quand on dit « vieux », il faut savoir que cela n’est pas tout à fait comme en France (ça a moins de charme). En effet, on se retrouve rapidement, après avoir marché à travers les quelques rues piétonnes touristiques, dans le centre des affaires, le poumon du business et ou du tourisme ! Il y a tout de même des squares, le musée Pointe-à-Callière et la rue piétonnière Saint Jean (première artère commerciale de Montréal). Tout cela mérite tout de même le détour. Rendez vous donc sur la place Royale, qui était auparavant l’emplacement de « Ville-Marie » (la première petite ville fortifiée - cf. mon article consacré à l'histoire de Montréal). En remontant un peu vous tombez sur la place d’Armes et la belle basilique Notre-Dame. Voilà, pour moi c’est un quartier à voir, mais je n'aimerais pas y vivre.

Le quartier international et le centre-ville

En remontant tout doucement vers le nord, nous voici au square Victoria. C’est un quartier tourné vers le business, avec la présence du centre de commerce mondial. C'est ici que l'on trouve les principaux gratte-ciels. Il y a aussi le palais des congrès, moderne et multicolore. Vous vous en doutez, ce n’est pas mon quartier préféré ! Il y a du bruit, des grands immeubles et des travaux… Enfin une ville a besoin de cela aussi !

Ensuite, si vous remontez encore, vous tombez sur le centre-ville. C'est là où l'on trouve le nouveau quartier des spectacles (sur 1 km²), place des Arts. Ce mini quartier accueille les festivals d’été et compte des théâtres et lieux branchés.

Le Village - quartier gay

En remontant le quartier latin par la rue Sainte Catherine vers l’Est, nous tombons sur le quartier gay, surnommé « le village ». On ne peut pas le louper ! Montréal est une ville très « gay-friendly ». Les drapeaux rainbow volent sur la plupart des façades du village, il y a de nombreux bars et restaurants. L’ambiance a l’air vraiment bonne et les nuits doivent être animées ! J’ai pris plaisir à m’y promener, il y avait des ballons roses accrochés tout au long de la rue, originale cette rue Sainte-Catherine !

Hochelaga - Maisonneuve

Ce quartier est intéressant car il s'y mêle nature et construction moderne. J’ai eu l’occasion d’y aller lors d’un tour à vélo au Parc Maisonneuve à côté du stade olympique (et sa tour) et de l'espace pour la vie (jardin botanique / biodôme...) Je ne sais pas comment est la vie là-bas mais je recommande d’y passer ! Pour info, un peu plus au nord est, vous tombez sur le quartier populaire Saint-Michel. J'en entends souvent parler mais je n'ai pas encore été.

Pour conclure, un autre texte tiré des Amours de Montréal - exposition du Musée Pointe-à-Callière :

« L’âme montréalaise, c’est la somme de milliers d’histoires de femmes et d’hommes qui, au fil du temps, sont venus des quatre coins du monde en quête d’une vie nouvelle. D’origines multiples, ils contribuent à faire battre le cœur de la ville, le faire grandir, et lui donner son caractère unique. »

***

Pour en savoir plus sur les quartiers de Montréal :
www.tourisme-montreal.org/Decouvrez-montreal/Vie-d... 

Pour télécharger la carte-guide géotouristique :
www.geomontreal.com